Tribulations de printemps #1

BLOG

Quelle étrange semaine… Quelle étrange semaine !

Il y a eu les nuits chaotiques, entrecoupées de sommeil lourd. Il y a eu les douleurs quotidiennes et la fatigue habituelle. Il y a eu les heures passées à préparer la voiture pour la conduire au garage et l’y laisser, tronquée contre un petit chèque. Il y a eu les nombreux calculs des dépenses et des revenus, des estimations pour le futur. Il y a eu ces musiques écoutées en dansant, ces épisodes de la série documentaire « The Last Dance » sur lesquels j’ai versé des larmes…

Il y a eu la vie, dans tous ces états. Les montagnes russes des émotions. Le début du traitement hormonal et ce désir plus fort encore d’avoir un enfant. Le mariage reporté annoncé aux amis, à la famille et à la mairie. Le vent frais mêlé à la caresse du soleil le temps d’une balade le long du chenal, parfumé des embruns de la mer. La bonne humeur de mon amoureux, et la tendresse de ses bras, notre amour qui brille et qui grandit.

Il y a eu ce nouveau projet professionnel, la plateforme de streaming Twitch et les premières heures de live, excitantes et stimulantes : les échanges et le partage me nourrissent d’inspiration et de reconnaissance.

Il y a eu ces pensées qui tournoient dans ma tête, les mots que je gribouille dans un carnet, les traits que je trace sur les papiers, les couleurs de l’aquarelle et de l’acrylique. Et les premiers éclats de rire de ma nièce qui résonnent dans mon cœur, souvenirs de ce moment passé à lui chatouiller le ventre. Et les sourires de mon frère et de son amoureuse, couple complice devenu petite famille.

La vie, la vie, la vie

Et vous, comment s’est passée votre semaine ? Quelles sont les émotions que vous retenez ? Les choses qui vous ont touchés ?

8 réflexions sur “Tribulations de printemps #1

  1. De mon côté c’était plutôt la routine tranquille mais tintée de frustration d’un télétravail qui ne m’occupe pas assez, et les journées rythmées par les séances d’écriture du matin et la faiblesse de se mettre devant des dramas japonais le soir (mais sous-titré espagnol, pour me faire bosser la langue !).

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une sacrée gymnastique de regarder des dramas avec des sous-titres espagnols ! 🙊
      Je crois que le télétravail a ses limites… C’est chouette de lire que tu peux te réserver des moments pour l’écriture 😉

      J'aime

      1. Ça va encore ! Je me fais plus confiance en espagnol qu’en anglais. En anglais, je peux suivre les romances, parce que le vocabulaire est pas bien compliqué, haha x) Si ça devient un peu rapide ou un peu technique, je suis un peu perdue !
        Oui, il a ses limites, d’autant plus que là pour le coup on me donne pas vraiment grand-chose à faire… Quand t’as mon chef qui me dit « je pensais que le chef te donnait plus de boulot » au début du confinement, et que le fameux chef me dit l’autre jour après un point téléphonique « bon, je te laisse gérer ça et le reste de ce que t’as à faire » alors que « le reste » c’est rien du tout, c’est un peu compliqué à gérer x)

        Oui !! Comme je disais dans mon dernier article, j’ai changé ma routine, en plus. D’une écriture le soir je suis passée à une écriture le matin avant le petit-déj, ce qui correspond beaucoup mieux à mon rythme naturel !

        Aimé par 1 personne

  2. Quel tourbillon d’émotions chez toi ! Mais ce sont de belles émotions, porteuses de vie, de joie et d’espoir. Ici, c’est l’émerveillement constant de voir mes loulous grandir, découvrir, expérimenter et aussi le bonheur de voir la vie éclater partout dans mon jardin qui réclame tant de soins. C’est ce qui me permet de dépasser ma fatigue, mes peurs et mes inquiétudes pour l’avenir et d’avancer avec ma petite famille. Je t’embrasse bien fort. Prends soin de toi et repose-toi surtout

    Aimé par 1 personne

  3. Tu sais Julie, lorsque je te lis, la réflexion qui me vient immédiatement est  » putain mais que les femmes sont fortes « . Quand je vois tout ce que nous sommes capable de porter oh que oui que les femmes sont fortes. Bien plus forte que ces messieurs ( attention je ne suis pas du tout féministe ).
    Je t’embrasse et et souhaite un bon week-end
    Sois fière de celle que tu es.

    Aimé par 1 personne

Répondre à litteraturemonamour Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s