Fonds d’écran à télécharger #2

ATELIER

Parce que la vie est un enchevêtrement de possibilités, de choix, de rencontres, d’échanges…
Parce que notre corps est fait de système de vaisseaux sanguins et nerveux dans lesquels la vie s’écoule…

J’ai voulu capturer tout ça. L’énergie, le voyage, les décisions que l’on prend et qui nous mènent sur d’autres routes, l’intérieur de notre corps en mouvement constant…

Voici donc 2 nouveaux fonds d’écran à télécharger pour votre mobile.

Chemins de vie (Bleu/Rose)

Vous pouvez soutenir mon activité avec l'achat de cette illustration au format pdf pour 1€. En indiquant la version que vous souhaitez recevoir, un email vous sera envoyé avec le fichier pdf dès réception du paiement

€1,00

Fonds d’écran à télécharger #1

ATELIER

Il y a, bien sûr, la nécessité de dégager un revenu de mon activité.
Il y a, aussi et surtout, l’envie et la volonté de partager, de vous accompagner.

Il y a cet objet qui ne nous quitte jamais : notre téléphone portable. Alors si vous cliquez sur la légende de chaque image, vous pourrez télécharger gratuitement ces trois fonds d’écran pour téléphone.


Prix de vente de l’illustration : 10€
Demande à l’adresse email suivante : julie.petitsmotsdoux@gmail.com
/!\ Ce n’est pas un art print, vous recevez l’oeuvre originale à savoir une affiche 21×29,7cm que vous serez le/la seul(e) à posséder. /!\

Twitch : Une nouvelle façon de partager avec vous.

ATELIER

J’ai essayé Etsy.

Pendant un an, j’ai tenu une boutique en ligne sur cette plate-forme qui offre de belles opportunités aux créateurs et créatrices. J’ai reçu avec joie les premières commandes et avec reconnaissance les premiers avis. Et j’ai pâli en voyant la commission que le site se prenait sur les si petites sommes d’argent que je pouvais me faire.

J’ai pris le temps de la réflexion, plusieurs semaines à me demander si j’allais continuer. Je vous en ai parlé en story sur Instagram et vous m’avez remerciée d’avoir été si transparente. J’ai arrêté Etsy parce que je ne m’y retrouvais pas. J’étais la petite aiguille dans la botte de foin et j’avais peur que personne ne vienne me chercher. Alors j’ai fermé la boutique et j’ai voulu privilégier mon site. Ce site.

J’ai essayé Patreon.

Une autre plate-forme pour un autre rendez-vous. J’ai regardé des tas de compte d’artistes pour ne pas faire les mêmes erreurs que sur Etsy. Pour ne plus avoir peur. J’ai proposé des abonnements pour du contenu artistique à visée thérapeutique. J’en ai parlé à mes proches, leur demandant de m’y soutenir un temps, le temps que l’activité se lance, que les statistiques soient positives. Seul mon fiancé a su y répondre. Deux amies sont venues s’abonner et je les en ai grandement remerciées.

J’ai arrêté Patreon, parce que je travaillais beaucoup pour peu de retour. J’avais encore moins de visibilité que sur Etsy. L’angoisse commençait à monter sérieusement.

Angoisses et questions…

Est-ce la peur de manquer d’argent ? Oui et non. Est-ce l’envie de bien faire qui se transforme en pression paralysante ? Peut-être, mais pas vraiment. Vais-je trouver ma place ? Oui, sois patiente. Vais-je réussir ? Aie confiance, ne t’inquiètes pas, tu y arriveras. Auraient-ils raison ? Et si ce n’était pas un vrai travail ? Ne laisse pas leurs inquiétudes te miner, tu sais ce que tu dois faire, n’aie pas de regret.

Et maintenant ?

Je me donne une chance.

Maintenant, je streame sur Twitch. C’est un réseau de personnes qui font et/ou regardent des vidéos live. Le contenu est accessible gratuitement et un(e) streamer.se peut parvenir à monétiser le contenu créé grâce au système d’affiliation et de partenariat. L’audience peut décider de soutenir un(e) streamer.se par un follow (gratuit), un abonnement (payant), des dons, des raids etc… Je découvre avec Twitch, une nouvelle façon de partager mon travail, différente du feed et des storys Instagram, des vidéos travaillées sur Youtube. C’est spontané, authentique, enrichissant et je ressens la joie de dessiner en vous lisant, en vous répondant, en papotant avec vous. Je me sens moins seule aussi.

Quand on me demande comment je vois l’avenir, je réponds que ce ne sera pas différent d’aujourd’hui, si ce n’est que nous espérons avoir un enfant. J’ai fait le choix d’être chez moi, et depuis des portes s’ouvrent : une micro-entreprise créée, des belles commandes préparées, des idées et des projets, une formation certifiant à venir en art-thérapie, et une communauté qui grandit.

J’ai envie de dire : le ciel est bleu, le soleil brille. Je suis fatiguée mais heureuse, professionnellement épanouie et à ma place.