souvenirs d’enfance #3 : Mémé Aurore

BLOG

Chaque mercredi, je vous propose que nous nous retrouvions autour d’un souvenir d’enfance. Pour participer, rien de plus simple : je vous invite à écrire un article à votre tour, laissez-moi le lien en commentaire, et n’oubliez pas de mentionner mon blog dans votre article. Vos participations seront listées sous mon article de la semaine en cours. Et surtout, n’hésitez pas à participer même si vous êtes en retard. Alors, ça vous dit ?

Ce midi, j’ai déjeuné avec Maman et on a mangé une omelette au fromage.
J’ai alors eu un flash, un souvenir fugace : le sourire espiègle d’Aurore, mon arrière-grand-mère. Pourquoi à ce moment-là ? J’ai très peu de souvenirs d’elle mais je la reconnais aisément sur les photos. J’ai toujours beaucoup aimé son prénom, j’aurais aimé la connaître mieux mais nous n’en avons pas eu le temps.
Je me suis pourtant souvenu très nettement de son regard rieur et de ce petit sourire qu’elle m’a lancé un jour alors que je mangeais chez mes grands-parents et qu’elle était là. Mamie ou Papy avait préparé du riz et une omelette, et je n’avais plus faim. Malgré les gros yeux de Mamie, je n’arrivais pas à finir mon assiette. Mémé Aurore a alors échangé nos assiettes et m’a intimé de taire le fou-rire qui me traversait !

Crédit photos : https://www.pinterest.fr/pin/466896686342697538/

Souvenirs d’enfance #2 : Une balade, un dimanche.

BLOG

Chaque mercredi, je vous propose que nous nous retrouvions autour d’un souvenir d’enfance. Pour participer, rien de plus simple : je vous invite à écrire un article à votre tour, laissez-moi le lien en commentaire, et n’oubliez pas de mentionner mon blog dans votre article. Vos participations seront listées sous mon article de la semaine en cours. Et surtout, n’hésitez pas à participer même si vous êtes en retard. Alors, ça vous dit ?

A l’heure où le vent est frais, je me souviens de ces dimanches matins passés dans le salon devant la télévision avec mon petit frère. Nous aimions nous retrouver devant les aventures de nos super-héros préférés.

Puis il y a ce souvenir-là, spécial, précieux, empli d’éclats de rires. Je me souviens du froid qui rougissait nos joues, des larmes qui coulaient le long de nos yeux. Aucune voiture sur la route, juste la vase glacée le long du chenal et cette odeur salée, iodée qui nous emplissait les poumons. Je me souviens des rires de mon frère, et du casque qui protégeait ma tête. Des protections serrées sur mes coudes, mes genoux et mes poignets. Et de l’air frais que je fendais en glissant sur mes rollers. Je n’avais pas peur. Je me sentais légère, entourée d’amour, heureuse.

Il m’arrive de retomber sur les quelques clichés pris pendant cette sortie du dimanche. Des photos floues, empreintes du vent d’hiver, filtre passé, et de l’innocence joyeuse de l’enfance.

Crédit photo : https://www.pinterest.fr/pin/537476536781950754/

*Ce coin de bord de mer, par Marie
*Au Lavoir, par Sandra

Souvenir d’enfance #1- Les gaufres de Mamie

BLOG

Chaque mercredi, je vous propose que nous nous retrouvions autour d’un souvenir d’enfance. Et pas juste mes souvenirs, mais les vôtres aussi s’il vous tient à coeur de partager cette partie-là de votre vie !

Il peut s’agir d’un souvenir heureux comme d’un souvenir malheureux, que vous pouvez évoquer en prose ou en poésie, avec une photo ou avec des mots. Laissez à votre créativité l’occasion de s’exprimer !

Pour participer, rien de plus simple : je vous invite à écrire un article à votre tour, laissez-moi le lien en commentaire, et n’oubliez pas de mentionner mon blog dans votre article. Vos participations seront listées sous mon article de la semaine en cours. Et surtout, n’hésitez pas à participer même si vous êtes en retard.

Alors, ça vous dit ?

Souvenir d’Enfance #1
Les gaufres de Mamie J.

Vous n’êtes pas sas savoir que je suis originaire du Nord et qu’en cette période de l’année est célébré le Carnaval. Hier, c’était Mardi Gras.

Ce jour-là, Mamie J. faisait des gaufres. Pas n’importe lesquelles : les gaufres du Carnaval. Ces très grosses gaufres cuites dans un gaufrier qui devait être très vieux et l’odeur de l’huile et du sucre, de la pâte en cuisson embaumait la cuisine ouverte sur le salon. Je me souviens du goût de la gaufre tiède qui fondait dans la bouche, la saveur du sucre… Je vois encore ces grosses boîtes en plastique qu’elle remplissait de gaufres et qu’elle rangeait dans le buffet sous lequel la tortue hibernait.

Ces boîtes, elle les ressortait dès que quelqu’un rentrait chez elle et il faut bien avouer qu’une gaufre est bien meilleure quand elle est chaude que quand elle a eu le temps de refroidir et de durcir dans la boîte !

***

C’était mon souvenir du jour. Quel est le vôtre ?
A vos claviers, j’ai hâte de découvrir vos participations 🙂

* Les patins à roulettes de Delphine
* La belle fée de Sandra