Patreon et Utip, les réseaux sociaux, les blogs… ou Comment soutenir le travail d’un/e Artiste

ATELIER

Largent, c’est le nerf de la guerre ! Et vivre de sa passion est un rêve bien beau qui très vite peut se fracasser sur les murs des obligations financières : payer le loyer, les factures, la nourriture, le matériel de création, l’abonnement internet, et les imprévus, et….

Seule, je n’y arriverais pas. C’est grâce à mon allocation chômage qui tombe chaque mois que je me suis sentie rassurée et accompagnée. C’est SURTOUT grâce à mon amoureux qui chaque jour va travailler et assure à notre foyer un salaire nous permettant de subvenir à nos besoins. J’ai hérité de l’angoisse de mon père concernant l’argent, et quand j’ai réalisé que je consultais mon compte bancaire plusieurs fois par jour, j’ai compris qu’il fallait dire stop. Je n’ai pas de quoi mettre d’argent de côté actuellement, et CE N’EST PAS GRAVE ! Un jour, oui, mais pas maintenant. Mon allocation s’arrêtera exactement dans 31 jours. Un petit mois.

Alors j’ai fouillé. J’ai cherché à droite et à gauche des petits moyens de faire des économies pour les courses : merci Igraal, Poulpeo et autres plateformes de cashback sur lesquelles il est également possible de trouver des bons de réductions (attention, seuls certaines marques sont concernées, ne vous jetez pas dessus sans comparer les prix !). Avec quelques euros économisés, c’est un petit poids qui s’allège. Et j’en fais un jeu, pour oublier le côté cynique de la chose. L’argent ne fera jamais mon bonheur, mais que c’est dur de vivre dans une société capitaliste !

Et puis, j’ai compris la magie des réseaux sociaux. Instagram est peut-être le réseau qui créé de nombreux complexes et des malheureux, mais j’ai décidé de l’utiliser afin de partager mes créations et soutenir le travail d’autres artistes. Un like, un partage en story, un abonnement…. c’est pas compliqué et c’est gratuit ! Sur Twitter, c’est un peu la même chose, et en cette période de confinement, il y a des personne qui postent des mots lumineux et poétiques, 140 caractères au maximum qui apportent un peu de douceur au quotidien. Si beaucoup dénigrent Facebook aujourd’hui, on trouve tout de même des pages inspirantes et des groupes sur lesquels échanger et faire de belles rencontres. Les blogs sont une mine d’or, et une visite, un like sur un article, sont autant de petites choses gratuites qui encourageront un/e artiste à continuer.

La clé, j’en suis arrivée à cette conclusion, c’est d’assumer qu’on vive une vie différente ; on choisit peut-être de poser des priorités là où notre entourage et la société nous traiteraient de rêveurs naïfs, mais si la vie est plus belle et plus douce ainsi, pourquoi renoncer au bonheur et à l’équilibre ?

Mes réseaux

Instagram : des instantanés de vie, des illustrations
Twitter : 140 caractères tout doux
Facebook : une page pleine de petits billets spontanés
Youtube : des vlogs, des storytime…

Pour me soutenir financièrement
Utip : c’est gratuit pour vous, pour chaque pub que vous visionnez, je touche 1 centime – et les pubs ne durent pas plus de 30 secondes !
Patreon (en pause jusqu’à nouvel ordre) : Des abonnements mensuels entre 1€ et 15€ autour du développement personnel et de l’art-thérapie – podcasts, cartes à colorier, illustrations à imprimer…

Une illustration pour la recherche Médicale

ATELIER

Nous vivons des temps inédits. Et avant de s’abandonner à la panique et à la morosité, j’aimerais juste écrire quelques mots d’amour, une petite dose de douceur à partager à travers nos écrans.

Ce n’est pas juste la présentation d’une illustration que je poste ce soir. J’aimerais à ma manière aider, permettre à mon art de soutenir la recherche médicale, toutes maladies confondues. Je vois bien trop de malades, j’entends parler de bien trop de cas, je devine bien trop de souffrances autour de moi pour rester insensible. Le cancer de mon grand-père a beaucoup marqué mon enfance… Et aujourd’hui, une nouvelle pandémie éclate et fait vaciller le monde.

Nous pouvons tous agir et faire au mieux. Nous avons tous un rôle à jouer. Soyons bienveillants, respectueux des consignes communiquées et des règles imposées : il y va de la santé de tous.

Ce soir, je vous propose de découvrir « Entre nos mains, l’amour… ». Cette illustration est en vente au tarif de 1€, et vous recevrez un pdf par email après la commande. 50 centimes, soit 50% du prix de vente, seront reversés à la fondation pour la recherche médicale.

Entre nos mains, l’amour…

Envoi pdf. // Par achat, 50 centimes reversés à la fondation pour la recherche médicale.

€1,00

C’est un projet qui me tient réellement à coeur en ces temps mouvementés, une façon pour moi de faire de mon confinement une action solidaire.

Les illustrations de cet été 🌞

ATELIER

L’été a filé, entre les jours de canicule passés enfermée à la maison et les longues soirées griffonnées dans mes carnets, et ces heures de pluie qui n’invitaient pas à la balade.

Aujourd’hui, il y a ce parfum de rentrée qui s’insunie dans le vent, le soleil se couche plus tôt et je sens mon corps prêt à tranquillement retrouver un rythme plus doux.

🌿

J’ai envie de vous proposer une petite grille de ces illustrations réalisées ces dernières semaines, si vous les avez manquées sur Instagram et Facebook. Une sélection de ces coups de crayons libérés, de ces touches de couleur à partager.

Entre les fleurs, les courbes géométriques, les points et les traits, se définit une identité visuelle à rattacher au « Doodle Art », même si l’idée d’une étiquette ne plaît pas vraiment. J’aime cette variété qui s’offre à chaque jour passé à l’atelier, le temps qui s’écoule tranquillement et quand je m’endors le soir, il y a ce sourire qui se dessine tant il est bon de voir se tisser doucement une nouvelle vie.

🌿

Avez-vous passé un bel été ?